De l'huile sur le feu

© N. Calvez-Duigou

« Rien ne prouve qu’il existe une chose comme « la religion » dans l’abstrait. Ce qui existe, ce sont des représentations mentales, des actes de communication qui les rendent plus ou moins plausibles, et de très nombreuses inférences dans de très nombreux contextes » (Alain Boyer)

DE L'HUILE SUR LE FEU

Et un pyromane de plus !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Vatican - 15 Janvier 2015

 

Et le voilà reparti. Jamais en retard pour se pousser du col, le communiquant du Vatican a encore jugé bon de se faire entendre aujourd’hui, en courant en direction du feu qui couve en France avec son goupillon imbibé de pétrole lampant.

 

L’inénarrable ne pouvait évidemment pas laisser passer l’occasion d’avoir sa petite revanche perfide de religieux de compétition et se priver de tacler violemment la liberté de ton d’une France irrévérencieuse, depuis un petit paquet de siècles déjà, envers l’empereur romain et son saint siège.

 

Le voilà donc qui estime qu’on ne doit pas se moquer de la foi des autres et, n’en déplaise à son fan club idolâtre, justifie les meurtres commis puisqu’il y avait provocation. Il aura beau tortiller dans tous les sens son jargon jésuite, le gars Fañch vient de justifier ce qui s’est passé en France, n’hésitant pas à rappeler les guerres de religions qui y ont eu cours, et avant tout la saint Barthélémy, avant de les balayer d’un revers de la main en direction des oubliettes toujours rapidement atteintes dans de pareils cas, par les turpitudes et crimes catholiques. Un pardon, trois prières et hop, le tout est joué. On ne va pas non plus passer l’éternité sur cette broutille. Mais quelle idée d’aller chercher si loin en arrière, alors qu’il y avait le Rwanda, superbe massacre catholique, et qu’il y a encore la Centre Afrique ! On ne l’entend plus soudain, le gars Fañch… Et si on causait un peu de la pédophilie au sein du clergé, des bébés volés en Espagne et en Argentine, des charniers découverts dans un ancien couvent catholique irlandais à Tuam ? Si on parlait de l'argent mafieux de l'IOR, banque vaticane qui a, grâce à lui, arrosé les dictatures militaires du Chili et d'Argentine ? Si on parlait de ton prédécesseur, Djipitou, le mec que tu as canonisé et qui couvrait de son manteau protecteur les prêtres pédophiles, des prédateurs comme Maciel, qui soutenait les dictateurs sud américains et roulait des pelles à Pinochet ? Ce n'est pas un gigantesque blasphème ? Ce n'est pas un blasphème de claquer cinq millions d'euros pour canoniser, c'est à dire quand même, soyons sérieux toi et moi deux minutes, déifier, un type pareil, alors qu'on crève de misère dans les rues de Rome ou sur les plages de Lampedusa ?

 

Le problème indépassable est que jamais la star du hit parade des autocrates communiquants, ne parvient à imaginer que lui et sa religion ne cessent de provoquer le non croyant, voire le croyant d’une autre religion, de piétiner la laïcité telle que nous l’avons définie, dans notre République, qui n’a pas à prendre ses ordres dans les sacristies. Voilà un type tout imbu de sa supériorité religieuse, qui dicte sa conduite au monde et à l’Europe, comme au bon vieux temps du catholicisme triomphant, qui n’hésite pas à accuser des athées de provocation, tout en revendiquant le droit de les insulter en faisant dire une messe à leur mémoire. He ! mon gars ! redescend de ton saint siège ! Il n’y a pas insulte dans ton esprit là ? C’est un tort, parce que désormais, tu viens de me donner le droit de te coller mon poing dans la gueule en insultant mes concitoyens athées par la récupération que ton sous-fifre de Paris a opérée sur des cadavres à peine refroidis, tandis que tu en faisais de même dans ton Vatican.

Ca te défrise l’irrévérence ? Alors cesse de la pratiquer. Ca te défrise l’insulte : retire l’article consacré à l’insulte des athées dans ton catéchisme romain. Ca te défrise qu’on tienne ta religion à distance ? Sache qu’il y a encore pas mal de gens qui se souviennent t’avoir entendu dire que les homos étaient possédés du démon et encore plus qui ont lu ce que tu pensais des femmes, qu’il s’agisse de leur accession au pouvoir ou de leur capacité à jouer les fraises sur des tartes. Je ne me souviens pas avoir entendu le moindre mot de contrition ou le moindre appel au calme quand tes troupes appelaient au sang et à l’insurrection dans les rues de Paris. Bien au contraire.

 

Et le voilà lancé à l’assaut des Lumières (cf. l’article de La Croix… j’ai failli écrire Lacroix... à cause de l'odeur des propos sans doute …), le boute en train pyromane, le grand mufti romain. Et les post-positivistes sont rien que des méchants bourrés de Lumières qui pensent que la religion est une sous-culture…. Mais il a été voir ça où, le gourou en blanc, qui visiblement n’a toujours pas digéré la Révolution française lui non plus, et vient nous servir son regret d’un Ancien Régime qui lui aurait bien mieux convenu ? Au moins n’aurait-il pas commis l’erreur de laisser en vie des philosophes, lui !

Sans jamais citer Charlie Hebdo, le pape a observé, en référence à un discours de son prédécesseur Benoît XVI, l’existence d’une « mentalité post-positiviste, qui porte à croire que les religions sont une sorte de sous-culture, qu’elles sont tolérées mais sont peu de chose ». « Cela est un héritage des Lumières », a-t-il poursuivi : « Il y a tant de gens qui parlent mal des autres religions, les tournent en dérision, font de la religion des autres un jouet. Ce sont des gens qui provoquent »

 

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Le-pape-Francois-on-ne-peut-insulter-la-foi-des-autres-2015-01-15-1267821

Il manquait donc l’insulte officielle de l’église romaine catholique, c’est fait ! Le grand kariachi multi-canonisateur a enfin pu s’essuyer les pieds sur les cadavres des victimes d’une religion concurrente, mais néanmoins amie dès qu’il s’agit de taper sur les homos, les femmes et les athées, ainsi que sur la France laïque et républicaine, qui a permis aux homos de se marier.

 

Le tout s’achevant sur une formule complètement ahurissante d’inhumanité, alors que cette autorité morale évoque les guerres de religions et donc les morts qui vont avec… « Nous avons été aussi pécheurs ».

Sans vouloir t’offenser, maintenant que nous savons à quel point tu es d’une fragilité d’edelweiss, permets moi cependant une légère précision de rien qui va consister à rectifier ta formulation humoristique catholique édulcorée des faits : vous aussi vous avez été des tueurs, des assassins, des bourreaux. Tu vois, ça va beaucoup mieux en appelant les choses par leur nom.

 

Ca rime à quoi ton intervention incendiaire d'hier ? Ca ne fait pas si longtemps que cela, tu as évoqué la guerre juste (façon détournée des catholiques de parler de la guerre sainte) pour qu'on aille récupérer tes chrétiens d'Orient sans que le sort des autres te gêne aux entournures... Je te rappelle les Yézidis... C'est l'escalade maintenant ? C'est la guerre en France que tu vises et, par delà, en Europe ? Il y a des rabbins qui ont considéré qu'il fallait faire un peu gaffe à ce que les autorités religieuses ne racontent pas n'importe quoi. Je te le signale pour information.

 

Alors, très franchement, désormais autorisée à répondre à l’insulte par le grand machin romain en personne, je n’ai qu’une chose à dire à ce chef d’Etat complètement irresponsable qui ajoute de la poudre à canon sur la flamme et dont la religion et l'institution ont insulté, outragé ma mère et ma grand-mère, mais aussi truandé ma tante par dessus le marché, ce qui augmente encore mon droit d'utiliser l'autorisation, au nom du bien commun des victimes de ces religions mortifères :

 

 

LA FERME JORGE !!!!!!!!!!!!!!!!!

nous aussi on a notre dignité !